Sécurité alimentaire

Les activités exercées par le MPC dans le contexte de la sécurité alimentaire visent à améliorer la transparence et renforcer la protection du consommateur.

Le concept du « farm to fork »

Le concept "de la fourche à la fourchette" ou "de la ferme à la table" - mieux connu sous sa désignation anglophone "from farm to fork" - englobe la traçabilité des produits alimentaires à mesure qu'ils se déplacent tout au long de la chaîne d'approvisionnement, et ce jusqu’au consommateur final.

Les opérateurs de la chaîne d'approvisionnement, y compris les agriculteurs, les transformateurs, les services de logistique, les centres de distribution et les détaillants, doivent examiner et contrôler leurs pratiques et procédures internes à chaque étape afin de garantir la sécurité alimentaire des consommateurs.

Les contrôles selon le principe du "farm to fork" deviennent plus complexes autant que les consommateurs sont plus éloignés de leurs sources de nourriture.

Beaucoup ne sont pas conscients du processus complexe de conservation et de transport des aliments requis pour leur livrer des aliments frais et de haute qualité. La complexité croissante de ce processus oblige chaque niveau de la chaîne d'approvisionnement à surveiller de plus près la chaîne d'approvisionnement que jamais auparavant afin d'éviter que les aliments contaminés n'atteignent des consommateurs sans méfiance.

Une information transparente et complète à l'adresse de l'ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire, y compris le consommateur, devient ainsi une prémisse aux obligations.

Commissariat du gouvernement à la qualité, à la fraude et à la sécurité alimentaire

Placé sous la tutelle du MPC, le Commissariat est responsable :

  • de l’organisation et de la coordination de la surveillance et du contrôle des denrées alimentaires
  • de l’harmonisation des différentes procédures de contrôle
  • du fonctionnement du point de contact unique avec les autorités internationales (Commission, EFSA, Codex alimentarius, etc.)
  • de la mise en conformité de la législation luxembourgeoise avec la réglementation alimentaire européenne

Administration unique en charge des contrôles officiels de la chaîne alimentaire

En collaboration avec le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, le MPC travaille sur la création d’une administration, dans laquelle seront regroupées les activités

L’objectif est de renforcer l’efficacité et l’efficience des contrôles officiels dans la chaîne alimentaire et de contribuer à la simplification des procédures pour les opérateurs et les administrations.

Le projet de loi visant la création de cette administration a été déposé le 19 novembre 2020.

Mise en conformité et révision des cadres législatifs et règlementaires

Le cadre législatif dans le contexte de la sécurité, de la qualité et de la fraude alimentaire nécessite une révision.

Le MPC effectuera une réforme législative en collaboration étroite avec le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, ceci en conformité avec les règlements (UE) 2017/625 et (UE) 2019/1381.

Dernière mise à jour